Monument Valley : aux frontières de l’Arizona

Publié le : 20 mai 20224 mins de lecture

Lieu légendaire, Monument Valley est le symbole des cow-boys d’Amérique du Nord et du farwest. Localisée sur le plateau du Colorado, cette vallée mythique est connue pour ses formations rocheuses hors du commun. Mais qu’est-ce qui la rend si spéciale ?

Monument Valley, un lieu unique

Situé aux États-Unis, plus exactement à la frontière entre l’Utah et l’Arizona, Monument Valley une destination immanquable de l’Ouest américain. Cette dernière fait partie intégrante des terres ancestrales des navajos, des peuples qui ont vécu et qui vivent encore dans la réserve jusqu’à aujourd’hui. Voilà pourquoi bon nombre de rochers que l’on peut trouver dans le Monument Valley ont des appellations très imagées. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que les navajos leur ont attribués des noms qui désignent leur morphologie. À titre d’exemple, il y a des roches qui se nomment « la botte de cowboy », « l’aigle impérial », « l’œil qui pleure » ou encore « le grand chef indien ». D’une manière générale, les touristes peuvent visiter ce magnifique site en toute liberté. Et ce, que ce soit à cheval, dans leur propre véhicule ou pour mieux apprécier chaque facette de la visite, accompagné d’un guide. D’ailleurs, pour les lieux non accessibles aux visiteurs, il est toujours conseillé de faire la visite avec un accompagnateur.

Ce qu’il faut voir dans le Monument Valley

La première image que l’on a de Monument Valley dès la sortie du centre d’information touristique, c’est un beau panorama. Sur cette dernière, on peut contempler de nombreuses vidéos et des photos. Non loin de là, on peut voir se morceler trois principales formations dans le paysage désertique. En occurrence, le Merrick Butte, le East Mitten Butte ainsi que le West Mitten Butte. La piste de Valley Drive, quant à elle, traverse le parc en sinuant dans la vallée sur 27 km. Généralement, la route est cahoteuse et accidentée. Néanmoins, les véhicules particuliers peuvent l’emprunter sans problème. Le tout, c’est de rouler par temps sec et avec prudence. Pendant le parcours, au détour de quelques virages, on peut découvrir de splendides panoramas. Il est même possible de s’y arrêter afin de prendre des clichés ou pour se dégourdir les jambes. En somme, on compte à peu près 02 heures pour parcourir la route en entier.

Ce qu’on peut faire dans le Monument Valley

De nombreuses entreprises proposent aux visiteurs des sorties en véhicule tout-terrain dans Monument Valley. Ces visites peuvent être personnalisées suivant les intérêts des touristes. Il est courant, par exemple, que celles-ci mettant l’accent sur l’art rupestre des Indiens ou la photographie. Outre cela, il est aussi envisageable de faire des randonnées guidées à cheval ou des randonnées à pied. 

Plan du site